image

L'environnement

Notre commune développe une démarche environnementale pragmatique dans plusieurs domaines :

  • La transition énergétique
  • La gestion de l'eau
  • La gestion des déchets
  • La mise en valeur des espaces naturels
  • L'abandon des herbicides

La transition énergétique

La transition énergétique repose sur deux facteurs essentiels:
    - La réduction de consommation
    - La production d’énergies renouvelables ne générant ni Gaz à Effet de Serre (GES) ni déchets radioactifs.

Partant du principe que la meilleure énergie est celle qu'on ne consomme pas, notre commune s'est attachée dans un premier temps, depuis 2010 et avec la contribution déterminante du SEDEL (Services Energétiques Durables En Luberon), à réduire drastiquement la consommation du patrimoine bâti (électricité, gaz, fioul et bois) et de l'éclairage public (électricité seulement).

Entre 2010 et 2016 nous avons divisé par trois la consommation énérgétique du patrimoine bâti, mais, à la suite du naufrage du syndicat intercommunal du gymnase du collège, celui-ci est devenu la propriété de la commune en 2017, et nous avons intégré sa consommation énergétique (gaz et électricité) en remontant jusqu’en 2012. Le gymnase étant de loin le plus gros consommateur d’énergie, il a impacté négativement les résultats, et notamment en 2018 où sa consommation de gaz naturel a grimpé de plus de 20 000 kWh, ce qui a entrainé une hausse générale de consommation. Le système de chauffage du gymnase a maintenant été remplacé et nous attendons une réduction conséquente en 2019.

L'éclairage public a été équipé d'ampoules basse consommation et d'horloges astronomiques, et nous procédons à une extinction nocturne quotidienne de 1h à 5h du matin. Depuis 2014 la consommation est stable, car la seule façon de progresser encore serait d'augmenter la période d'extinction nocturne. La consommation a néanmoins été presque divisée par deux entre 2010 et 2018.

Nous avons commencé à étudier la production d'énergie renouvelable afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Pour cela nous identifions toutes les surfaces de toiture qui permettent l'installation de panneaux photovoltaiques (PV).

La gestion de l'eau

L'eau est, avec le changement climatique, une menace majeure du XXIe siècle: la population mondiale est en augmentation constante et la quantité d'eau disponible pour la consommation humaine est en constante diminution, du fait de la pollution. Il est donc urgent de prendre des dispositions pour limiter sa consommation, et nous avons décidé de montrer l'exemple en espérant convaincre nos concitoyens:
    - Nous avons fait un inventaire précis de tous les compteurs de la commune et en avons supprimé une dizaine, qui constituaient autant de risques de fuite ainsi qu'une dépense inutile (même s'il n'y a pas de consommation il faut payer l'abonnement).
    - Les enfants des deux écoles ont été formés à la problématique de l'eau, et ils ont pour mission de signaler les anomalies (fuites, débits excessifs de robinets...) et de proposer des améliorations techniques et comportementales.
    - Notre bulletin municipal traite régulièrement le problème de la gestion de l'eau.

La gestion des déchets

La nécessité absolue de préserver les ressources naturelles impose de recycler tout ce qui est recyclable, et la commune montre l'exemple en procédant au tri à la mairie et dans nos deux écoles, où des poubelles spécifiques ont été installées et nos élèves formés.
Les deux cantines ont par ailleurs été équipées de composteurs qui recueillent les déchets végétaux et produisent du compost utilisé pour l'amendement des sols.

La mise en valeur des espaces naturels

Le massif forestier couvre plus de la moitié du territoire de la commune. Il se divise en deux parties :
    - Un espace aménagé ouvert au public (le Site de Beauregard, aussi appelé Forêt des Cèdres) et équipé pour l'accès des personnes à mobilité réduite. Il comprend des tables et bancs pour le picnic, un boulodrome, et un emplacement permettant l'organisation de festivités (esplanade, scène, zone bar). Il intègre également un parcours de santé et un sentier découverte.
     - Un espace forestier naturel accessible aux randonneurs, vététistes et chasseurs. Il comporte deux pistes DFCI pour l'accès des secours.
Ces deux espaces sont sous l'autorité de l'Office National des Forêts (ONF) qui assure l'entretien, la sauvegarde et le renouvellement des végétaux. Le Syndicat des Forestiers (rattaché au département), pour sa part, est en charge de l'entretiien des pistes DFCI et d'une partie des sentiers de randonnée.

L'abandon des herbicides

Depuis janvier 2015 nos services techniques n'utilisent plus d'herbicides pour l'entretien des espaces verts et des voiries dans notre village. Le traitement de l'herbe se fait exclusivement par des moyens mécaniques (arrachage et tonte).